Tout sur Matteo Salvini

Italie: la Ligue financée par les Russes?

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a accepté de s'exprimer au parlement à propos des allégations d'un financement russe illégal de la Ligue, parti d'extrême droite au pouvoir, a indiqué un porte-parole de M. Conte, confirmant une information d'une sénatrice de l'opposition postée sur Twitter.

Carola Rackete: "Nous avons besoin d'une solution pour accueillir les gens en Europe"

Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch, a été libérée la semaine dernière. Elle avait été arrêtée par la police italienne alors que son navire entrait dans le port de Lampedusa sans autorisation avec à son bord une cinquantaine de migrants qu'elle avait secourus. " Le règlement de Dublin, qui laisse la responsabilité aux pays aux frontières extérieures de l'Europe, est injuste ", explique-t-elle.

Un nouveau navire humanitaire accoste de force à Lampedusa

Un navire humanitaire, l'Alex, avec 41 migrants à bord, a accosté de force samedi dans le port de l'île italienne de Lampedusa, après le Sea-Watch la semaine dernière, défiant la politique des ports fermés voulue par le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini.

Italie : deux navires d'aide aux migrants défient Salvini

Un nouveau bras de fer s'annonçait samedi entre des navires humanitaires et l'homme fort du gouvernement italien, le ministre de l'Intérieur d'extrême droite Matteo Salvini, avec l'arrivée près de l'île de Lampedusa de deux bateaux transportant des migrants recueillis au large de la Libye, en quête d'un port d'accueil.

La capitaine du Sea-Watch face à un juge italien

Carola Rackete, la capitaine du navire humanitaire Sea-Watch arrêtée samedi pour avoir accosté de force dans la petîte île de Lampedusa afin de débarquer 40 migrants, a été présentée lundi après-midi à un juge italien à Agrigente (Sicile).

Carola Rackete présentée à un juge italien

Berlin a réclamé la libération de Carola Rackete, la capitaine du navire humanitaire Sea-Watch qui devait être présentée lundi après-midi à un juge à Agrigente (Sicile), deux jours après son arrestation pour avoir accosté de force dans l'île de Lampedusa afin de débarquer 40 migrants.

Pont de Gênes: les deux piles restantes détruites à l'explosif (vidéo)

Les deux principales piles de ce qui reste du pont de Gênes, dont l'effondrement avait fait 43 morts en août 2018, ont été détruites à l'explosif vendredi matin pour permettre la reconstruction d'une nouvelle infrastructure. La détonation a été déclenchée à 09H37 et les quelque 4.500 tonnes de béton et d'acier des deux immenses piles à haubans n°10 et 11 se sont effondrées en sept secondes dans un nuage de poussière sous les yeux de nombreux Gênois venus assister à distance à la démolition.

Carola Rackete, "l'emmerdeuse" qui veut sauver les migrants

Héroïne pour les défenseurs des migrants, "emmerdeuse" pour le ministre italien Matteo Salvini, Carola Rackete, jeune capitaine venue du froid, a bravé mercredi l'interdit et la prison pour faire débarquer les 42 migrants qu'elle avait secourus il y a deux semaines.

L'Italie bloque encore 42 migrants et pointe du doigt La Haye

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a accusé dimanche les Pays-Bas et l'Union européenne de se désintéresser du sort de 42 migrants bloqués devant les eaux territoriales italiennes depuis 11 jours sur un navire humanitaire néerlandais.