Tout sur Iran

Téhéran a annoncé des arrestations dans le cadre de l'enquête sur l'avion civil ukrainien abattu en Iran, où des manifestations ont eu lieu pour le quatrième jour dans le sillage de l'indignation provoquée par ce drame.

A l'été 2019, l'armée israélienne a étendu à l'Irak sa lutte contre la filière iranienne d'armement, en ciblant notamment le Hezbollah irakien. Netanyahou - Trump, même combat ? A nuancer.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a critiqué Téhéran après la brève interpellation samedi de l'ambassadeur britannique en Iran, et appelé à la "désescalade" dans un tweet dimanche.

La campagne antiaméricaine des milices proiraniennes en Irak visait sans doute à occulter la contestation de la mainmise de l'Iran sur Bagdad. Mais la réplique radicale de Trump donne une autre dimension au conflit.

Le chef des Gardiens de la Révolution iraniens, Hossein Salami, s'adresse dimanche au Parlement à huis clos, au sujet de l'assassinat d'un haut commandant de la République islamique par Washington, de la riposte iranienne et du crash d'un avion à Téhéran.

Le commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de l'Iran, a endossé samedi la "responsabilité totale" de la catastrophe de l'avion de ligne ukrainien abattu mercredi après son décollage de Téhéran, par un missile iranien tiré "par erreur".