L'université de l'Indiana, aux États-Unis, vient de publier les résultats d'une vaste étude sur l'obésité. Cette étude se base sur les données récoltées auprès de 3000 jeunes qui ont entre 9 et 14 ans et était notamment centrée autour du temps que les parents octroyaient aux enfants pour regarder la TV, jouer aux jeux vidéo ou rester devant leur ordinateur. Ce que les enfants pouvaient, ou non, manger a aussi été passé à la loupe.

Moins de fast food

Il en ressort que les enfants issus de famille où les règles étaient claires et saines pour la santé avaient davantage tendance à faire spontanément des choix plus sains par la suite. Par exemple, l'enfant qui a grandi dans une famille où il existe des règles claires autour d'une nutrition saine avait moins de propension à se ruer au fast food et optait plus facilement pour un fruit qu'un enfant d'une famille où ce genre de règles n'existent pas.

Pour rappel, aux États-Unis, 70% des adultes sont en surpoids, pour un tiers des adultes on parle même d'obésité.

(IPS)