Dix-sept petites maternités sur les 104 que compte la Belgique pourraient être fermées, estime le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) dans un rapport publié jeudi. Pour arriver à une telle conclusion, le centre de recherches s'est basé sur trois critères principaux: l'efficience de ces structures hospitalières, la qualité des soins et l'accessibilité.

Sangsue, iriscopie, boire son urine, bijoux ionisants, des autocollants contre les ondes GSM... certaines thérapies alternatives sont pour le moins étranges et la plupart du temps complètement inutiles puisqu'elles ont, au mieux, un effet placebo. Elles sont donc à éviter, à moins que vous n'ayez trop d'argent.

Les premiers grains de pollen d'aulne et de noisetier de 2020 ont été récoltés dans l'air, annonce mardi le réseau national de surveillance aérobiologique de l'Institut belge de santé Sciensano. Ces petites quantités de pollen lancent de fait la saison pollinique. Un pic de pollen a notamment été observé samedi.

Les habitudes saines peuvent prolonger nos années de vie en bonne santé d'une décennie, révèle une étude relayée par le British Medical Journal réalisée auprès de plus de 110 000 personnes.

La possession et la consommation de protoxyde d'azote à des fins récréatives seront bientôt interdites dans l'ensemble des communes de la capitale, a annoncé lundi soir Philippe Close (PS). Selon le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, le règlement général de police commun aux 19 communes interdit désormais d'utiliser ou de posséder à des fins récréatives certaines substances dangereuses comme le gaz hilarant.

En Belgique, moins de cinq cas par an de syndrome du choc toxique (SCT) sont rapportés au centre de référence, explique lundi la Dr. Axelle Pintiaux, cheffe du service de gynécologie à l'hôpital Erasme. Ces cinq dernières années, trois cas ont été recensés. Une bonne hygiène et un changement de protection toutes les quatre à six heures, qu'il s'agisse d'un tampon ou d'une coupe menstruelle, font partie des recommandations des spécialistes afin d'éviter un SCT, potentiellement mortel.

Avoir un revenu élevé est gage de réussite dans de nombreux pays, mais en Suède, un code culturel profondément enraciné, appelé Jantelagen, empêche beaucoup de gens de parler de ce qu'ils gagnent.

L'Université d'Anvers souhaite briser le tabou autour du BDSM. Pour se faire, elle a mené une expérience unique dans un club fétichiste en Flandre. Celle-ci a permis de révéler les mécanismes biologiques derrière cette pratique sexuelle qui n'aurait rien d'une déviance.