Les bras d'une maman

Carte blanche

Il y a des moments dans la vie que personne n'oublie : bons ou mauvais, ils nous font grandir et forgent notre façon d'être. Parfois ils arrivent soudainement et nous prennent à l'improviste ; et parfois nous les voyons venir.

L'Europe sociale, c'est pour quand ?

Carte blanche

Pour la nouvelle Commission européenne, tout le monde est prioritaire. Ce qui signifie, concrètement, de ne plus mettre de priorité du tout.

Un service universel aussi dans le secteur bancaire ?

Carte blanche

Après la crise de 2008 et la faillite évitée de justesse pour BNP Paribas Fortis, Dexia et consorts, à entendre nos dirigeants, on allait voir ce qu'on allait voir en termes de régulation dans un secteur bancaire qui allait être au service de la population.

Harcèlement contre Myriam Leroy : le Web n'autorise donc pas tout

Laurence Van Ruymbeke

Je n'est pas un autre. Je n'est pas "les autres" non plus. Je, c'est moi. Quoiqu'il advienne dans le dossier judiciaire qui oppose l'écrivaine et journaliste Myriam Leroy à cet homme qu'elle accuse de harcèlement, et que la Chambre du Conseil a renvoyé ce 15 octobre devant le tribunal correctionnel, cette évidence-là subsistera : chacun est responsable de ses actes.

Philosophie du catastrophisme : pouvons-nous anticiper l'avenir ?

Matthieu Peltier

Catastrophe écologique imminente ? Crise financière systémique à venir ? Guerre mondiale ? La gestion de la cité doit-elle tenir compte des prophéties catastrophistes ou est-elle condamnée à rester dans un rôle de maintenance de l'état présent ? Le changement est-il impossible ? Et si le statu quo était en fait la pire option ?

La Flandre quitte Unia : "les personnes discriminées devront d'abord trouver où se rendre avant de commencer à recevoir de l'aide"

Carte blanche

Selon les présidents d'Unia, la décision de créer une institution flamande séparée pour lutter contre les discriminations ne repose pas sur une recherche d'efficacité. On n'y trouve ni motivation fondée ni examen objectif. Ils s'indignent également des propos du ministre-président flamand qui a mis en doute le professionnalisme du personnel d'Unia. Ces insinuations n'ont été corroborées par aucune recherche ou évaluation.

Appel d'intellectuels à l'arrêt de l'offensive militaire turque contre les Kurdes de Syrie

Carte blanche

Un désastre humanitaire est en train de se perpétrer, à l'encontre de centaines de milliers de civils, dans le nord-est de la Syrie, où la Turquie vient d'enclencher une offensive militaire, ce 9 octobre 2019, à l'encontre des Kurdes, sous prétexte que sa principale force armée, l'YPG, serait une organisation terroriste mettant en péril, par ses revendications d'indépendance, l'intégrité territoriale de l'Etat turc.

L'abandon des Kurdes c'est le retour de Daech annoncé : merci Mr Trump !

Carte blanche

Donald Trump a pris de court tout le monde par l'annonce du retrait américain du nord de la Syrie et livré les Kurdes syriens, nos alliés face à Daech, à l'armée turque. Depuis ce matin, l'armée syrienne de Bachar Al Assad est venue à leur rescousse, envenimant un peu plus la situation entre deux grands de la région et accélérant le risque d'un sérieux dérapage.

Article du magazine

"Une sacrée paire de petits garçons"

Mélanie Geelkens

Jules dévorait les livres, surtout les BD. Avec sa maman, parfois, il parlait " schtroumpf ". Il voulait l'épouser, comme un garçon de 8 ans qui ne comprend pas encore le monde des grands. Timothé, lui, lui disait " je t'adore " ou " je t'aime beaucoup ", en lui serrant le cou. Il courait comme une flèche, il se voyait sportif professionnel, pour payer les études d'astronaute de son grand frère. Il avait 4 ans et, avant d'avoir le cou disqué par une meuleuse et le coeur percé de couteaux, il avait pleuré : " Papa, qu'est-ce que tu fais ? "

Combien de temps la Belgique restera-t-elle complice des crimes des multinationales?

Renaud Vivien

Les trois Régions de Belgique (Wallonie, Bruxelles et Flandre) disposent désormais chacune de gouvernements et de feuilles de route pour les cinq prochaines années, appelées "Déclarations de politique régionales". Ces accords de gouvernements régionaux, qui constituent le cadre politique de leurs prochaines actions, soutiennent fermement la création de règles internationales pour encadrer les activités des multinationales et ainsi mettre fin à leur impunité.