The Wolfpack conjugue saveur et récupération après ses exploits sportifs

Notre pays est connu pour ses bières. Et pour ses coureurs cyclistes. De plus, nous avons les meilleures bières et les meilleurs champions cyclistes. Le cyclisme et la bière forment un mariage parfait; ce ne sont pas les supporters et les sportifs amateurs qui le contrediront. Mais la bière et le sport de haut niveau... vraiment?

La bière sans alcool est la boisson désaltérante idéale des sportifs

"La troisième mi-temps." "Le tour d'honneur." "Les prolongations." Tout le monde considère qu'un effort sportif mérite une rafraîchissante récupération entre amis, et les belles métaphores pour la qualifier ne manquent pas. Ah, comme une chope perlée de condensation est savoureuse après un tour à vélo ou une partie de foot ! Mais est-ce vraiment l'idéal d'étancher sa soif en buvant une bière sans alcool ? Bien sûr que oui !

Riche en goût, pauvre en calories

Apprécier une bonne chope fraîche et veiller quand même à sa ligne ? La bière sans alcool vous offre le meilleur de deux mondes. Un verre de bière 0,0 %, c'est un maximum de goût pour un minimum de calories.

La montée vertigineuse du sans alcool

Il est à présent plus viril de dire que l'on a passé un mois sans boire que de fanfaronner en prétendant que l'on s'est encore saoulé. Celui qui ne consomme pas d'alcool n'est plus une mauviette ou l'homme/la femme providentiel(le) qui a accepté de jouer les Bob. Une mode ou un renversement de valeurs ?

À fond la convivialité

La Tournée Minérale connaîtra sa troisième édition en février 2019. L'an dernier, un Belge adulte sur cinq y a pris part, et 92 % des participants ont déclaré vouloir remettre le couvert. Un mois sans alcool, cela ne peut offrir que des avantages, et il n'y a pas de raison que ce soit triste.