Ce sera difficile, parce qu'il doit à la fois réaffirmer les principes de l'Etat de droit et les règles de la République, arguer la légitimité de son pouvoir en tant qu'élu de la nation, poursuivre des réformes dont les résultats n'apparaîtront que dans les années à venir, et en même temps donner aux Français les plus modestes le sentiment qu'il comprend leur détresse et leurs aspirations en prenant des dispositions qui leur soient favorables.
...