Après s'être assuré du soutien des clubs de plage, le ministre a annoncé son intention de travailler avec les navigateurs de plaisance. "Une action limitée pour un grand résultat", a-t-il estimé. "Aujourd'hui, il n'est plus responsable de consommer autant de plastique, sachant que celui-ci met un siècle à se décomposer, endommage la faune et la flore, altère l'écosystème marin et met la vie des animaux en danger".

Le ministre espère convaincre les plaisanciers de ne plus jeter de déchets, d'eau usagée et de mégots de cigarette en mer. En échange, ceux-ci recevront un drapeau bleu à hisser sur leur bateau.

Philippe De Backer espère sensibiliser des dizaines de milliers de plaisanciers.

Chaque année, quelque 8 millions de tonnes de déchets en plastique sont déversés dans les océans.