Le Belge moyen évalue seulement à 6 sur 10 sa satisfaction quant à sa situation financière, et 70% des répondants souhaitent des revenus plus élevés. Selon l'enquête, le bonheur des Belges atteint un pic lorsque le revenu net normalisé par personne (revenu net du ménage, divisé par le nombre de membres qui le composent) se trouve entre 4.000 et 5.000 euros par mois. Mais "le fait de gagner de plus en plus ne nous rend pas de plus en plus heureux.

Si les Belges qui ont des revenus plus élevés sont moins satisfaits de leurs revenus et de leur cadre de vie, nous pouvons en conclure que le désir permanent de gagner plus a un impact négatif sur notre bonheur", commente le professeur Lieven Annemans.

Les experts estiment qu'il est pour cela "essentiel de travailler à l'amélioration de notre système économique, en le fondant sur les aspects qui apportent une véritable valeur". Par ailleurs, ceux qui épargnent pour leur pension (57,6% des Belges) et ont une assurance-vie sont plus satisfaits, peu importe leurs revenus. Leurs chances d'être plus heureux sont 17% plus élevées que le groupe qui n'épargne pas pour la pension ou ne dispose pas d'une telle assurance.