" Ces Flamands, tous des racistes ", ont-ils parfois affirmé, faisant dans la foulée un amalgame aussi douteux que les commentaires xénophobes qui pullulent aujourd'hui sur les réseaux sociaux, au nord comme au sud du pays. S'il n'est, certes, qu'à moitié étonnant de découvrir l'existence de ce groupe d'ultradroite en Flandre, on ne peut pour autant attester d'un racisme généralisé de l'autre côté de la frontière linguistique.
...