Les Liégeois de Nethys s'y entendent à faire monter les enchères. Alors qu'ils se préparent à se séparer d'un quart du personnel des Editions de l'Avenir, soit 60 équivalents temps plein (environ 70 personnes), ils ont rejeté l'offre de rachat d'IPM (
...