Sur le siège passager, un seau et une brosse. " Ah oui, j'ai toujours de la colle dans ma voiture. On ne sait jamais. " C'est Maxime Moinet. Un grand monsieur dans une petite auto. Le pied sur l'accélérateur, il se faufile dans la circulation liégeoise. Ça tangue un peu dans les tournants. Un léger coup sur le levier, puis le " clic clic " des clignotants. Les roues se figent devant une série de panneaux. Pas les routiers, les autres. Installés depuis une poignée de semaines, ils accueillent les visages photoshopés des candidats aux communales de ce 14 octobre. Les couleurs changent mais c'est toujours le même regard, droit dans l'objectif, légèrement surexposé. Pas inquisiteur, pas trop souriant non plus.
...