"Il était important de préserver les tarifs afin de défendre l'attrait des transports en commun en tant que solution de mobilité. Plus ces transports restent accessibles, plus ils peuvent convaincre de nouveaux usagers tout en conservant la clientèle acquise. Ce constat est d'autant plus parlant en période de hausse générale des prix", a précisé le ministre.

Les tarifs 2019 du groupe TEC, identiques à ceux de cette année, entreront en vigueur le 1er février prochain.