"C'est un peu comme un quiz, mais je ne suis pas sûr. J'aimerais pourtant en être certaine, car cela m'inquiète quand même." Voilà comment Maggie De Block (Open VLD), par la magie d'une petite phrase, est parvenue à créer un peu de tension dans une conférence de presse un peu molle jusque-là. Celle-ci avait pour sujet le rapport de l'enquête interne sur ce qu'on a appelé l'affaire des visas. Pour rappel, Melikan Kucam, conseiller municipal de la N-VA de Malines, est soupçonné d'avoir demandé de grosses sommes d'argent en échange d'une place sur la liste des visas humanitaires du cabinet Francken. L'affaire va largement éclabousser Theo Francken, qui va vertement se défendre. Si la passe d'armes avec celle qui a repris ses fonctions suite à la chute du gouvernement sera moins tonitruante, Maggie De Block n'avait visiblement pas dit son dernier mot.
...