Carl Devos politologue à l'UGent est d'avis que la ministre CD&V a bien fait une gaffe monumentale en remettant en cause la spontanéité des manifestations des jeunes pour le climat et en mentant sur des déclarations que lui aurait faites la Sûreté de l'État. "Ce qu'elle a fait n'est pas exagéré, mais c'est manifestement un mensonge. Cela rend sa position de ministre intenable", selon lui. "Je ne pense pas qu'une telle personne puisse rester en fonction", ajoute-t-il dans De Morgen.
...