"En fait, les sacrifices demandés à la Belgique étaient beaucoup plus considérables qu'à aucun autre pays. " En ce samedi 6 janvier, le gouvernement belge tient une réunion de crise à Bruxelles. Georges Theunis est de retour de Paris, où il a participé à une conférence chargée d'organiser le paiement des réparations de guerre. Le Premier ministre est grave : si la Belgique veut encore obtenir de l'argent de la part de l'Allemagne, elle va devoir se battre. Et prendre les armes.
...