Bangladesh: "l'homme-arbre" demande à être amputé

Un Bangladais surnommé "l'homme-arbre", pour ses membres couverts de verrues impressionnantes à l'allure d'écorce, a annoncé lundi qu'il souhaitait être amputé des mains pour soulager sa douleur insupportable.

Espagne : 15 ans de prison ferme pour les violeurs de "La meute"

C'était bien un " viol en réunion " et non pas une " simple " agression sexuelle : en Espagne, après une première condamnation jugée laxiste, la Cour suprême a condamné, ce vendredi, " La Manada " (" La meute " ) à 15 ans de prison ferme, pour la tournante que ce groupe de cinq hommes a infligée à une jeune fille de 18 ans, pendant les fêtes de la San Fermin, en 2016.

Le monde est confronté à un "apartheid climatique"

Le monde est confronté à un "apartheid climatique", avec d'un côté les riches qui peuvent mieux s'adapter au réchauffement de la planète et de l'autre, les pauvres qui endurent le pire, a déclaré lundi un expert de l'ONU.

Canicule : "Rien d'exceptionnel", assurent des climatologues

Alors que le mercure devrait atteindre au moins 30 degrés ce lundi et poursuivre son ascension mardi, la vague de chaleur annoncée cette semaine en Belgique "n'a rien d'exceptionnel", selon plusieurs climatologues. Elle ne sera d'ailleurs officielle que si les températures dépassent une troisième fois 30 degrés pendant la semaine.

Décennie pour les Africains : ceci n'est pas une inauguration

Carte blanche

Ce 25 juin, le gouvernement prévoit de lancer la Décennie pour les Africains et personnes d'ascendance africaine. Une décision soudaine qui questionne. Pourquoi maintenant, alors que la Décennie a été inaugurée par l'Organisation des Nations-Unies il y a plus de quatre ans ? Et quelle place les Afrodescendants, qui sont tout de même les premiers concernés, occupent-ils dans l'agenda à établir pour les cinq années restantes de la Décennie ?