Des gravures d'origine picte

Des gravures d'origine picte © Getty Images/iStockphoto

Des archéologues, travaillant sur le site rocheux de Trusty's Hill, à Galloway, croient que cet endroit était le coeur du puissant royaume de Rheged qui a sombré dans l'oubli après le VIe siècle. Le peu de traces historiques connues de son existence réside dans les mentions de son roi guerrier Urien, ainsi que quelques poésies d'un barde du Moyen-Âge, Taliesin. Taliesin est d'ailleurs souvent assimilé à Merlin dans la littérature galloise.

Les fouilles sur ce site archéologique ont débuté en 2012, après la découverte de mystérieux symboles gravés sur des rochers situés à l'entrée du site. "Ce qui nous a attirés à Trusty's Hill ce sont ces symboles gravés dans la pierre, c'est unique dans cette région et bien loin au sud des endroits où sont normalement trouvées les gravures d'origine picte" a déclaré le directeur des fouilles Ronan Toolis à GUARD Archaeology.

Les Pictes étaient une confédération de tribus brittoniques vivant dans ce qui est devenu l'Écosse du nord et de l'est. On sait très peu de choses sur eux. Ils ont laissé quelque 350 pierres gravées de symboles, sur lesquelles les archéologues butent toujours car malheureusement il n'existe pas de "Pierre de Rosette" pour décrypter ces symboles. A l'heure actuelle, ils n'ont toujours aucune idée de la signification de ces gravures.

Quand Ronan Toolis et son équipe ont commencé à explorer ce site, ils ont été surpris de découvrir les reliques de ce qui sembleraient un domaine royal datant de 600 AJC. En plus de découvrir un fragment de rempart en pierre, des morceaux de poteries, un puits et d'autres artefacts notables, ils ont également trouvé les ruines d'un atelier utilisé pour travailler les métaux tel l'or, l'argent, le bronze et le fer.

"Les personnes qui vivaient à Trusty's Hill n'étaient pas eux-mêmes agriculteurs" explique le co-directeur des fouilles, Christopher Bowles, à GUARD. "Leurs richesses dépendaient justement de leur contrôle de l'agriculture, de l'élevage et la gestion des ressources naturelles locales - le bois et les minerais- du domaine qui s'étendait probablement de la vallée jusqu'à l'estuaire. Ce contrôle s'exerçait en gardant les gens sur le domaine de cette maison royale et ce par des cadeaux, des promesses de protection et les primes après les raids et les guerres."

Dans leur nouveau livre, "The Lost Dark Age Kingdom of Rheged," Christopher Bowles et Ronan Toolis soulignent que Trusty's Hill était probablement le sommet d'une grande hiérarchie sociale. De plus, en partant de comparaisons avec d'autres domaines royaux connus et datant du Moyen-Âge, l'utilisation de sculptures pictes dans la pierre indique qu'elle a peut-être joué un rôle dans les inaugurations royales.

Quant à sa connexion avec Rheged, elle réside, pour les archéologues, dans sa situation, les objets royaux retrouvés et les indications sur le fait que sa population était éduquée. Toutes ces informations pointent vers ce royaume perdu.

"Les fouilles de 2012 montrent que Trusty's Hill était vraisemblablement le siège principal de Rheged, un royaume qui avait en son coeur Galloway" explique Bowles. "C'était un lieu d'innovations religieuses, culturelles et politiques dont la contribution à la culture en Ecosse n'a sans doute pas encore été entièrement découverte."

(source: http://www.mnn.com/)