Selon les scientifiques espagnols qui ont fait la découverte, l'épave romaine vieille de 1800 ans est exceptionnellement bien conservée. Le navire se trouve à 70 mètres de profondeur et a été exploré et photographier par deux plongeurs en octobre dernier. Un grand nombre d'amphores présentes dans l'épave serait encore dans leur position d'origine, preuve que le site est resté à l'abri des pillages durant tout ce temps.

Selon les résultats des recherches, présentés fin janvier par l'équipe scientifique, il s'agirait de l'épave la mieux conservée de tout l'archipel et l'une des rares intacte dans le bassin méditerranéen, a confié l'un des archéologues à El Pais. Un véritable bijou archéologique.