Les habitudes alimentaires du travailleur belge ont été analysées. Selon le baromètre FOOD européen, une enquête annuelle portant sur les habitudes des travailleurs lors de leur repas de midi réalisée par Edenred, ce dernier est toujours bien attaché à sa boite à tartines pour son lunch. En effet, pas moins de 55% d'entre eux disent emporter au travail un repas préparé à la maison, contre une moyenne européenne de 38,2%. La plupart des Belges interrogés prennent leur repas de midi au réfectoire ou à la cafétéria de leur lieu de travail. 4% des sondés déclarent qu'ils vont au restaurant à midi.

Mais dans tous les cas, que ce soit pour des restes de repas de la veille ou une sortie au restaurant entre collègues, une alimentation saine leur semble prioritaire. Une préoccupation plus prépondérante que dans les autres pays européens.

Lorsqu'il s'agit de faire attention à manger sain et équilibré, le Belge fait en effet figure d'exemple en Europe. Seul 0,4% consomment de la nourriture de fast-food à midi, contre 2% en moyenne en Europe.

Pour trois quarts des personnes interrogées, la valeur nutritive du repas de midi se révèle aussi importante à très importante. A midi, lorsqu'il s'agit de choisir l'endroit où manger, 7 Belges sur 10 considèrent la qualité nutritionnelle des plats comme un critère important. De plus, l'utilisation de produits locaux et de saison est un facteur déterminant pour deux travailleurs sur trois.

Pas de pause déjeuner

Malgré tout, certains comportements alimentaires moins sains ont parfois la vie dure pour une petite partie des travailleurs belges. Ainsi, un Belge sur trois ne prend pas de pause déjeuner tous les jours et mange à son bureau, et 6% n'en prennent même jamais.

L'enquête concernait également les actions pouvant être mises en oeuvre par les entreprises afin de promouvoir un style de vie sain. Il s'avère que les mesures qui demandent le moins d'efforts sont celles qui ont le plus de succès. Ainsi, le fait de proposer gratuitement des fruits et de l'eau est une initiative populaire, avec respectivement 93% et 80% d'opinions favorables. Les incitations à bouger davantage au travail (par exemple en empruntant l'escalier ou en marchant jusqu'à l'endroit de la pause déjeuner) sont aussi vue comme efficaces par deux tiers des travailleurs.

À propos du Baromètre FOOD

L'enquête FOOD est organisée chaque année dans huit pays européens où Edenred (émetteur de chèques-repas électroniques) mène le programme éponyme. Il est coordonné avec le SPF Santé publique ainsi que des experts en nutrition tels que le CIRIHA et NutriChallenge. Pour le volet belge de l'enquête, 4 565 travailleurs ont rempli le questionnaire, une augmentation d'environ 50% par rapport à l'année dernière.