"Vous pouvez être certain que (cette décision) sera prise sans influence politique, correctement et de manière appropriée", a déclaré Jeff Sessions pendant une audition devant la Commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants.

Plusieurs médias américains ont publié lundi une lettre adressée par le ministère de la Justice à la Commission des affaires judiciaires de la Chambre, selon laquelle des procureurs fédéraux sont en train d'examiner notamment l'opportunité de nommer un procureur spécial pour se pencher en particulier sur la Fondation Clinton ou sur l'utilisation par Hillary Clintond'un serveur privé de messagerie électronique quand elle était secrétaire d'Etat de Barack Obama.

Le président Donald Trump a réclamé à de nombreuses reprises que son ancienne adversaire à l'élection présidentielle Hillary Clinton soit poursuivie en justice et a reproché à son ministre de la Justice son inaction en la matière.