Les missiles américains qui ont manqué leur cible ont provoqué la condescendance de certains. L'attaque américaine aurait été trop précipitée et aurait causé peu de dégâts à l'armée gouvernementale syrienne. C'est peut-être le cas, mais les missiles ont envenimé les relations américaines avec la Chine et la Russie. C'est encore une mauvaise nouvelle. À court terme, la réaction de Pékin et Moscou est moins virulente que prévu. À plus long terme, cet incident aggravera la méfiance, rapprochera la Chine et la Russie et accélérera la surenchère militaire.
...