"Le meilleur moyen pour réduire les inégalités serait de mettre un terme aux disparités entre les hommes et les femmes", a affirmé Mme Lagarde lors d'une conférence de presse à l'occasion de la réunion annuelle de son institution et de la Banque mondiale (BM).

"Qu'il s'agisse de l'accès au marché du travail ou de l'accès au financement (...), cela permettrait de faire beaucoup afin de réduire les inégalités et cela s'applique à l'ensemble du monde", a-t-elle affirmé, en réponse à une question sur le besoin d'augmenter les impôts sur les plus riches pour réduire les inégalités.

Une récente étude du FMI a laissé entendre qu'une augmentation des impôts sur les plus riches pourrait apporter des revenus plus équilibrés pour certains pays.

Mme Lagarde a assuré que cette proposition s'adressait principalement aux économies avancées, qui ont réduit les impôts sur les plus riches et sur les sociétés ces dernières années.

Dans ces pays, "une hausse des taux d'imposition les plus élevés ne ferait pas de mal à la croissance", a-t-elle affirmé.