Vendredi, les présidents français Emmanuel Macron et allemand Frank-Walter Steinmeier ont inauguré vendredi sur le versant alsacien des Vosges (est) un historial franco-allemand consacré à l'un des plus sanglants champs de bataille de la Première Guerre mondiale.