Premier accroc de taille depuis le 8 mars, date à laquelle Donald Trump a annoncé, à la stupéfaction générale, qu'il était prêt à rencontrer Kim Jong Un, le régime nord-coréen a exprimé mercredi son mécontentement. Et menacé d'annuler le sommet historique prévu mi-juin à Singapour entre les deux hommes.
...