Vous réduire à cette invention, c'est pourtant méconnaître les autres visages de votre brillant génie. Certes, vous vous cachâtes derrière un pseudonyme, celui de Richard Saunders, et derrière un personnage fictif, le Bonhomme Richard, pour publier durant plus de vingt-cinq ans un almanach qui fit votre fortune. Mais aujourd'hui, plus personne n'ignore que vous êtes l'inventeur de quelques-unes des phrases les plus définitives de la pensée américaine - même si beaucoup de vos proverbes et maximes proviennent de Rabelais, Swift ou La Rochefoucauld. Ma préférée ? " ...