Malheur à celui qui perd son labeur : son compte est bon. Instruit dès le XIXe siècle, le procès du chômeur pour fainéantise et mauvaise volonté n'est pas près de se clôturer par un acquittement. Le Carhop, Centre d'animation et de recherche en histoire ouvrière et populaire, a épluché le dossier à charge monté contre cet éternel suspect que l'on s'est toujours permis de traiter de tous les noms.
...