Que ce mot renvoie à une histoire aussi terrible qu'irrécusable ne semble en effet plus préoccuper grand monde, tant il paraît désormais constituer autre chose qu'un nom : un instrument symbolique pouvant être utilisé à tout bout de champ pour faire taire untel ou untel. Il y a là quelque chose de fascinant : que l'horreur, elle-même indicible, d'un événement historique sans précédent donne lieu à l'imposition d'un silence par le recours au mot qui la désigne - voilà qui constitue pour le moins un geste culotté.
...