Le gouvernement a-t-il mis à l'étude la construction d'une nouvelle centrale nucléaire ? C'était ce qu'annonçait ce matin nos confrères de La Libre : l'université de Gand et le Bureau du Plan sont chargés de ce travail. Un revirement, alors que le scénario était jusqu'ici de confirmer la sortie du nucléaire en 2025 ? L'information a suscité une énième fois la fureur de l'opposition, déjà échaudée par l'affaire Francken. "L'agenda caché du gouvernement ?", s'interroge Michel de Lamotte (CDH). "Encore un revers pour le Premier ministre fantôme ?", ironise Karine Lalieux (PS). Pour couper l'herbe sous le pied de la rumeur, le président du MR, Olivier Chastel, a précisé qu'il s'agissait de démontrer qu'une telle hypothèse était "imp...