"Grâce à une implication massive des zones de police et un engagement maximal des radars fixes et mobiles, un nombre de véhicules jamais atteint jusqu'à présent ont pu être contrôlés", indique-t-elle, précisant que davantage de véhicules ont été contrôlés par rapport à la dernière édition du marathon et que moins de conducteurs étaient en infraction.

"Outre les actions de contrôle quotidiennes préventives et répressives, nous organiserons encore, cette année, un Speed Marathon et un week-end sans alcool au volant", prévient encore la police fédérale. "La police intégrée souhaite contribuer à l'objectif de maximum 420 morts sur nos routes en 2020 fixé lors des Etats généraux de la sécurité routière. Par rapport à 2010, ce chiffre représenterait une diminution de moitié du nombre de tués."

La vitesse est l'une des principales causes d'accidents de la route avec victimes. En 2016, 640 personnes ont perdu la vie sur les routes belges.