Ce mardi, le Premier ministre Charles Michel a déclaré que l'agenda de redressement du gouvernement était la seul issue pour garantir la prospérité dans notre pays. L'équipe fédérale se targue surtout d'avoir créé de l'emploi. Le débat qui a suivi la déclaration de politique générale a révélé qu'après trois ans de Michel I l'opposition n'est guère impressionnée par la croissance réalisée. Les chiffres d'emploi ont été continuellement mis en cause, et aucun parti de la majorité n'a réussi à dissiper l'incertitude.
...